Marseille, le 1er février 1331. Délibération du conseil de la ville vicomtale de Marseille

Marseille, le 1er février 1331

Délibération du conseil de la ville vicomtale de Marseille visant à interdire que le verre brisé ne sorte de la ville ou de ses faubourgs et imposant que tout verre brisé proposé à la vente soit apporté à un magistrat de la ville et échangé au prix de deux deniers la livre. (Philippe Bernardi)

Arch. Municipales de Marseille, BB 17, fol. 35v, édité par Danielle Foy, Le Verre médiéval et son artisanat en France méditerranéenne, Paris, éd. du CNRS, 1989, annexe 4, p. 398.

 

Texte :
Item, placuit dicto consilio requirire dictum dominum vycarium quod sic faciat preconisationem per civitatem Massilie quod vitrum fractum non extrahatur de ea civitate nec de eis suburbiis sub certa pena arbitrio curie imponenda. Et quod quicumque vendere voluerit ad magistrum super facto anfforarum dicte civitatis deputatum ,duos denarios a praedicto magistro de singulis libris dicti vitri receptum[1]. Quanto tempore dictus magister opus faciet dicte civitatis.

Traduction :
De même, il a plu au dit conseil de demander au seigneur viguier qu’ainsi il fasse proclamer par la cité de Marseille que le verre brisé ne soit pas exporté de la cité ni de ses faubourgs sous une certaine peine imposée à l’arbitrage de la cour. Et que quiconque aurait voulu vendre [du verre brisé] au maître affecté à la façon des vases de la ville, [qu’il reçoive] deux deniers par livre de ce verre. Tant que le dit maître œuvrera pour la dite cité.

 

Thèmes abordés :
– Verre
– Réglementation du commerce des matériaux de remploi
– Prix du matériau d’occasion
– Recyclage
– Commerce des matériaux récupérés

[1] Sic.