GDR ReMArch

La mission du groupement concerne le remploi et le recyclage dans la construction ancienne.

Il s’agit d’une fenêtre d’entrée sur un aspect de l’histoire de la construction qui n’est exploité qu’occasionnellement par historiens et archéologues alors qu’il s’agit d’une pratique que l’on retrouve à toutes les périodes. Aussi nous proposons d’étudier de manière beaucoup plus systématique cette pratique à travers les preuves historiques (sources textuelles) ou archéologiques (sources matérielles) afin d’évaluer son importance dans l’économie de la construction, son importance symbolique, et tenter de comprendre les modalités et les raisons de sa mise en œuvre à travers les cultures et les époques historiques. Afin de couvrir une aire chrono-culturelle large et qui permette de développer une approche comparative, nous avons réuni des équipes relevant de spécialités variées.

Ce groupement est avant tout interdisciplinaire et a pour intention de réunir des acteurs spécialisés, issus du monde académique : historiens, archéologues, archéologues du bâti, archéologues urbains, géographes urbains, architectes, spécialistes des archéomatériaux, spécialistes de la datation, historiens d’art, paléo/archéo-écologues (dialectique Homme-Milieu).

Ce projet vise également à engager un dialogue méthodologique avec les acteurs de la construction : ingénieurs, économistes, architectes, urbanistes etc. Il s’agit ainsi d’établir des ponts entre passé et actuel et de développer des partenariats de réflexion, mais aussi de collaboration scientifique et technique permettant des transferts de compétences Recherche-Société et réciproquement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.