Nicolas Delferrière, “Le démantèlement du castrum tardo-antique de Sens (Yonne) documenté par François Thiollet (1847-1859) : blocs et stèles antiques en remploi”

Le milieu et la seconde moitié du XIXe siècle sont marqués par une large entreprise de démantèlement des murailles des castra tardo-antiques dans les villes de Bourgogne. Sens, dans l’Yonne, n’y fait pas exception. La volonté d’ouvrir les villes anciennes, trop à l’étroit derrière d’imposants murs, livre au fur et à mesure de la destruction de ces derniers, de nombreux blocs antiques, en particulier funéraires, qui avaient été employés pour leur construction. L’opération qui était en cours à Sens a eu la chance d’être documentée par un architecte, François Thiollet, qui produisit plusieurs aquarelles entre 1847 et 1859, dont l’une d’entre-elles est particulièrement significative de l’usage des remplois, avec certains éléments déjà extraits des murs et d’autres encore insérés au cœur de la muraille. On aperçoit à la fois des stèles funéraires, des blocs plus imposants appartenant sans doute à des mausolées, mais également des inscriptions funéraires parfaitement identifiables en raison du formulaire typique de consécrations aux Dieux Mânes « D M ». On constate à partir de ce qui est documenté à Sens, que les blocs remployés n’avaient pas vocation à être visibles, mais à n’être que de simples matériaux de construction, peu chers parce que récupérables facilement dans les nécropoles à l’extérieur de la ville.

François Thiollet, extrait de la planche A3 de l’Album Thiollet, 1847-1851, conservé à la Société archéologique de Sens. Cliché : N. Delferrière, 2022.



Citer ce billet
Maxime L'Héritier (2023, 6 juin). Nicolas Delferrière, “Le démantèlement du castrum tardo-antique de Sens (Yonne) documenté par François Thiollet (1847-1859) : blocs et stèles antiques en remploi” GDR ReMArch. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tlck

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.