Laura Foulquier, “Remploi d’une épitaphe (cathédrale du Puy-en-Velay)”

Remploi de l’épitaphe de Nonnius (Le Puy-en-Velay, Auvergne-Rhône-Alpes, France)

Remploi de l’épitaphe de Nonnius (Le Puy-en-Velay, Auvergne-Rhône-Alpes, France) © Laura Foulquier.

Dans le clocher, les six premières assises du chevet de la chapelle nord de la Cathédrale du Puy sont un empilement de blocs antiques. A trois mètres de hauteur, en couronnement de ce mur d’image, trois d’entre eux composent une inscription funéraire monumentale fragmentaire et partiellement masquée, dédiée à Nonnius (dimensions maximales conservées 63 x 388 cm). Trois lignes sont conservées. Magistrat vellave, il est décédé au sommet de sa carrière municipale dans la seconde moitié du IIe siècle ou au début du IIIe siècle (ILA, Vellaves, 16/1/7/25). Peut-être certains bas-reliefs en remploi aux alentours, ornaient-ils le monument funéraire, à la hauteur de l’ostentation du défunt.

Ces blocs étaient visibles au XVIe siècle. Étienne de Médicis atteste la présence d’inscriptions latines et de « pierres entaillées à l’antique » dans les édifices religieux de la ville. Il évoque cette inscription, alors partiellement visible. Puis cette épitaphe fut camouflée par des crépis, et redécouverte au XIXe siècle. Ces fragments furent dégagés en effet en 1856 à l’initiative d’Auguste Aymard : « […] Il fut possible de mettre au jour une très grande inscription en trois lignes, qui couronne, sur cette muraille, huit mètres carrés de bas-reliefs antiques, et dont une partie était cachée derrière un contrefort du clocher ».

[…] FERRARIARGVTVATER PRAEFECTVS
COLON[…]
[…]QVI ANTEQVAM HIC QVIESCOLIBEROSMEOS[…]
[…]VTROSQ VIDINONN FEROCEMFLAM IIV’IR’VMBIS[…]

[…adlector?] ferrariar(um) gutuater praefectus colon(iae) […]
[…] qui antequam hic quiesco, liberos meos […]
[…] utrosq(ue) uidi Nonn(ium) Ferocem flam(inem) IIu’ir’um bis […]

… receveur (?) des mines de fer, gutuater, préfet de colonie…, avant de reposer ici, j’ai vu… mes deux enfants… l’un des deux, Nonnius Ferox, flamine et deux fois duumvir

Transcription et traduction B. REMY (ILA, Vellaves, 16/1/7/25)

 

Notice rédigée par Laura Foulquier, le 18 juin 2020

 

Bibliographie

AYMARD Auguste, in Ann. soc. ag., sc., arts et comm. du Puy, XX, 1855-1856, pp. 543-577.

CIL, XIII, 1577.

MÉDICIS Étienne de, Chroniques d’ Étienne de Médicis, éd. par Auguste Chassaing, Le Puy-en-Velay, Société académique du Puy, 1865, t. I, p. 44 et 339.

RÉMY Bernard, Inscriptions Latines d’Aquitaine (I.L.A), Vellaves, Paris, De Boccard, 1995, 25 pp. 78-81.

Pour citer cet article : Laura Foulquier, “Remploi d’une épitaphe (cathédrale du Puy-en-Velay)”, in GDR ReMArch, 18/06/2020, https://remarch.hypotheses.org/394.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.