Extraits des Hauts faits des saints abbés (Gesta abbatum) du monastère de Fontenelle (rédigé entre 823-845)

Abbaye de Saint-Wandrille – anciennement abbaye de Fontenelle (rédigé entre 823-845)

Ce texte, qui concerne l’abbaye de Saint-Wandrille – anciennement abbaye de Fontenelle (Seine-Maritime). La chronique des abbés mentionne que la façade de la basilique (édifiée entre 732 et 743) a été construite à l’aide de « pierres taillées » provenant de l’enceinte antique de Lillebonne, édifiée par Jules César et distante d’une vingtaine de kilomètre.
(Stéphane Büttner, Christian Sapin)

Références
Chronique des abbés de Fontenelle (Saint-Wandrille), texte établi, traduit et commenté par frère Pascal Pradié, Paris, Les Belles Lettres, 1999

Texte
Sub huius denique tempore Ermharius, praepositus eius, aedificauit basilicam beatissimi archangeli Michaeli, licet modico, pulcherrimo tamen opere, allatis uidelicet petris politis de luliobona, castro quondam nobilissimo ac firmissimo, ad contruendos arcus seu frontispicium eiusdem templi. Haec namque ciuitas fertur aedificata fore a Gaio Iulio imperatore Romanorum ante aduentum Domini, dum Gallias uastando circuiret. Ipsum namque castrum Caletus antea uocabatur, quod destructum et in maiori eligantia reparratum, ex suo nomine luliobona uocare placuit.

Traduction
C’est aussi à l’époque de cet abbé, qu’Ermier, prieur de Teutsinde, construisit la basilique du bienheureux archange Michel, un ouvrage sans doute de proportions modestes, mais cependant un très bel ouvrage, avec des pierres taillées apportées du très célèbre et très puissant fortin de Lillebonne, pour édifier la façade de ce temple. On rapporte que cette cité fut édifiée par l’empereur des Romains Jules César avant la naissance du Seigneur, alors qu’il parcourait les Gaules en les dévastant. Or cette place, dénommée auparavant Caletus, étant détruite, il l’avait restaurée avec une grande élégance et décida de lui donner son nom et de l’appeler Iuliobona.

Mots-clés :
A. Type de bâtiment
– Église
– Abbatiale
B. Elément remployé ou récupéré
– Pierre de taille
C. Matériau et produit concerné
– Pierre
D. Notions documentées
– Démontage
– Destination
– Justification (admiration de l’Antique ?)
– Justification (opportunisme ?)
– Origine des remplois
– Récupération
– Remploi antique



Citer ce billet
Maxime L'Héritier (2021, 8 novembre). Extraits des Hauts faits des saints abbés (Gesta abbatum) du monastère de Fontenelle (rédigé entre 823-845). GDR ReMArch. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tlb3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.