« Recyclage et remploi : la seconde vie des matériaux de construction », Ædificare, 2018 – 2, n° 4

ÆdificareRevue internationale d’histoire de la construction

2018 – 2, n° 4 

Résumé: Ædificare est une revue internationale, savante, pluridisciplinaire et multilingue couvrant le champ historique de la construction, toutes périodes et aires géographiques confondues.

DOSSIER THÉMATIQUE : 
RECYCLAGE ET REMPLOI : LA SECONDE VIE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION
Thème coordonné par Philippe Bernardi et Maxime L’Héritier

▪ Philippe Bernardi et Maxime L’Héritier, “Introduction”, p. 23-36

▪ Simon J. Barker, “The demolition, salvage, and recycling industry in Imperial Rome”, p. 37-88
▪ Pierre Guibert, Petra Urbanová, Philippe Lanos et Daniel Prigent, “La détection du remploi de matériaux dans la construction ancienne. Quel rôle pour les méthodes de datation ?”, p. 89-117
▪ Daniela Esposito e Lucrezia Spera, “Il reimpiego a Roma nell’altomedioevo. Osservazioni dal complesso di San Paolo fuori le mura”, p. 119-156
▪ Vincent Labbas, “Remploi et recyclage du bois d’oeuvre sur la longue durée dans le bâti paysan des Alpes du Sud. Une lecture dendrochronologique et archéologique du bâti subalpin médiéval et moderne dans le massif du Mercantour (Alpes françaises)”, p. 157-175
▪ Philippe Sosnowska, “Remploi et transformation des matériaux dans le secteur de la construction brabançonne. Données et problèmes méthodologiques issus de l’exemple bruxellois (XIIIe-XIXe siècle)”, p. 177-217
▪ Laura Foulquier et Élise Nectoux, “La vie multiple des pierres. Les remplois antiques de la cathédrale du Puy-en-Velay à travers l’archéologie du XIXe siècle”, p. 219-252
VARIA
▪ Charles Davoine, “Encadrer le remploi. Destruction des édifices et réutilisation des matériaux dans les textes juridiques romains” (Ier-IIIe siècle ap. J.-C.)”, p. 255-276

Plus d’informations sur le site de l’éditeur


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.