Philippe Bernardi, “Le chantier de démolition de l’ancien palais comtal d’Aix-en-Provence, 1778-1786”


Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence, Estampe B 9.

 

Le palais aixois des comtes de Provence qui deviendra au XVIe siècle le siège du Parlement de Provence avait englobé dans sa construction trois constructions gallo-romaines, désignées comme les tours du Trésor, de l’Horloge et du Chaperon. Il s’agissait pour deux d’entre-elles d’éléments de l’une des portes de la ville antique (la porte d’Italie) et pour la troisième, d’un mausolée placée au-devant de celle-ci (Tour de l’’Horloge, IIe s. ap. JC).

La démolition de l’ancien palais comtal a été menée à partir de 1778 et durèrent pendant près de huit ans pour permettre la construction d’un palais de justice et d’une prison édifiés sur les plans de Claude-Nicolas Ledoux.

L’estampe anonyme présentée donne à voir les travaux de démolition en cours à la fin du XVIIIe siècle. On peut y observer, au premier plan, un ensemble de matériaux triés et stockés tandis que des hommes emportent sur un véhicule qu’ils tirent ce qui semble être un gros bloc de pierre.

Au fond, un ouvrier semble affairé avec un pic à dégager des blocs de pierre.

Bibliographie :

Jean Boyer, Le Palais comtal d’Aix du Roi René à 1787, in « Société de Statistique d’Histoire et d’Archéologie de Marseille et de Provence », Marseille, 1983, p. 55-95.

Marie Bels et Núria Nin (dir.), Autour du palais, l’Histoire en chantiers, Catalogue réalisé à partir de l’exposition présentée lors des Journées du Patrimoine 1997, Aix-en-Provence, ARPA, 1997.

Charrière, Jean-Louis, La démolition du palais comtal d’Aix-en-Provence 1778-1786, Aix-en-Provence, Association archéologique Entremont, 2019.

Pour citer cet article : Philippe Bernardi, “Le chantier de démolition de l’ancien palais comtal d’Aix-en-Provence, 1778-1786”, in GDR ReMArch, 02/04/2022, https://remarch.hypotheses.org/796.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.