Juliette Masson, “Remploi de galets de lest dans un muret de la fouille place Gambetta à Bordeaux”

Sur la place Gambetta à Bordeaux, des fouilles archéologiques sont prescrites et réalisées en 2019 en amont d’un vaste projet de requalification de cet espace. Les vestiges d’un muret (fin Moyen Âge/début époque moderne), composé de plusieurs types de matériaux, a soulevé la question de leur provenance. Large de 0,62 à 0,71 m et conservé sur une hauteur de 0,35 m, ce muret a été observé sur les 2,50 m de largeur de la fenêtre de fouille. Deux à trois assises sont repérables mais irrégulières. Il semble peu perturbé sur sa partie arasée, relativement plane. Parmi les matériaux observés, les galets sont en nette majorité (à hauteur de 40 %), associés à des blocs bruts non taillés issus de roches différentes (schiste, marbre, calcaire), et quelques fragments de briques. Parmi les fragments calcaires, aucun élément n’est un remploi de pierre préalablement taillée puis fragmentée. Ils sont utilisés dans la composition du mur sans organisation particulière en termes de parement/blocage ou assise basse/intermédiaire/haute. En revanche, on note que les galets de forme allongée, et avec un côté plus large que l’autre, sont placés perpendiculairement à l’axe du mur, leur grande largeur positionnée à l’extérieur du mur, et la plus étroite imbriquée vers l’intérieur du mur. Les galets apparaissent plus petits sur le parement, où ils sont relativement bien alignés les uns avec les autres. Aucun mortier n’a été observé.


Bordeaux, place Gambetta : Prise de vue zénithale et relevé du mur MR 3004 (cliché S. Virelli, DAO J. Masson).

Plusieurs prélèvements ont été effectués et l’étude pétrographique révèle l’utilisation de galets issus des moraines des zones nordiques (granite à deux micas, micaschiste et schiste) et d’autres du bassin sédimentaire anglo-normand (silex à patine blanche). Ainsi ce sont vraisemblablement des galets de lest qui sont utilisés dans la confection du muret. Les galets servaient au lestage des bateaux de commerce, venant des îles britanniques et des pays nordiques, qui les laissaient sur les quais de Bordeaux pour les remplacer par des marchandises (Platel, Konik 2002) . La réutilisation des galets de lest est attestée dans l’installation des grèves du port de Bordeaux (Gerber 2010), et leur récupération servait aussi aux pavages et aux maçonneries, notamment dans les fondations des fortifications médiévales (Platel, Jato y Doncel 1983) ou pour des enrochements liés à l’aménagement des berges de la Garonne (Gourdon-Platel et al. 1991). La récupération des matériaux de lestage (galets, sable, cailloutis de silex…) devient règlementée dès le XIVe siècle, jusqu’au XIXe siècle et ce type de remplois est à signaler aussi en Charente-Maritime, à La Rochelle et à Brouage (Gerber 2010).
Place Gambetta, l’utilisation des galets dans la construction permet ainsi de confectionner un solin comme support à un mur de terre (pisé, torchis, adobe…), comme ceux observés par exemple à Valence-Mauboule (Drome), où les galets, non liés au mortier de chaux ou de terre, servaient de drainage aux fondations (Tardieu 2018 ; Tardieu, Royet 2020).

Bibliographie
Gerber 2010
GERBER F., « Le port, lieu de recyclage. Deux exemples à Bordeaux du XIIIe au XVe siècle. », Archéopages [en ligne].

Gourdon-Platel et al. 1991
GOURDON-PLATEL N., HERAULT M., SALOMON J.-N., WERNO J., « Les galets de lest », Aquitania, pp. 214‑216.

Platel, Jato y Doncel 1983
PLATEL N., JATO Y DONCEL L., Etude pétrographique des matériaux constituant les substructions médiévales mises au jour sous la place de la Victoire en 1962, 7, pp. 8‑22.

Platel, Konik 2002
PLATEL N., KONIK S., Les fouilles de la place de la Bourse (2002) : réemploi des galets de lest des navires sur les berges de la Garonne de la fin du XIVe au XVIIIe siècle à Bordeaux. Apport des analyses pétrographiques et morphométriques., Bordeaux.

Tardieu 2018
TARDIEU J., « “…Pierres qui roulent…” : l’architecture de galets. Gisements et transports. », Hypotheses [en ligne], URL : https://chantiers.hypotheses.org/228 [lien valide au 14 juin 2021].

Tardieu, Royet 2020
TARDIEU J., ROYET R., « Mise en œuvre du galet dans l’architecture antique et médiévale en Rhône-Alpes », in Chantiers et matériaux de construction, MOM Editions, Lyon : Anne Baud, Gérard Charpentier, pp. 53‑73.

Pour citer cet article : Juliette Masson, “Remploi de galets de lest dans un muret de la fouille place Gambetta à Bordeaux”, in GDR ReMArch, 03/02/2022, https://remarch.hypotheses.org/723.