Extraits des comptes du châtelain de Gardanne (1457-1458)

Gardanne, le 21 décembre 1457-28 février 1458.

Extraits des comptes du châtelain de Gardanne évoquant : la démolition de bâtiments ou parties de bâtiments ainsi que le tri des pierres de ces derniers, mises de côté pour servir à d’autres constructions projetées sur place ; le déplacement d’une porte, récupérée sur une maison pour être mise au verger du château de Gardanne. (Philippe Bernardi)

Archives départementales des Bouches-du-Rhône, B 1657.

Texte
fol. 33
Item plus lesd. jour et an [21 décembre 1457] met cy en despence et ce par quatre hommes lesquelz ont besoingne par l’espasse de deux jours a raison de deux gros et quatre pata[1]s chacun jour par homme a cause de adouber la place que par le passe estoit estable pres le portal dudit lieu de Gardane c’est assavoir de aplener les creux estans dedans ledit estable et abatre les murailles et trier les pierres et les mectre a part a cause de y faire aucuns hedifficies des offices dedans la court comme est paneterie, chanconnerie, fruicterie par ledit seigneur ordonnes a fere audit lieu que valent a ladite raison a florins ung florin et huit gros pour ce fl. I gr. VIII.

Fol. 34v

Item plus ledit an et le XXVIIIe jour dudit mois de decembre met cy en despence a cause de six hommes lesquelz ont besoingne a cause de curer et applener d’autre messonnaige tenant lesdits offices dedans ladite court dudit seigneur et abatre les murailles et trier les pierres et les mectre a part et ce a cause de finir et achever lesdits offices et ce par trois jours a raison de deux gros et quatre patas chacun jour que valent a ladite raison trois florins et neuf gros pour ce fl. III gr. IX.

Fol. 45
Item plus lesdits jour et an [15 février 1458] met cy en despence a cause de remuer une porte de pierre de taille que par le passe estoit a la maison dudit president au vergier nouveau dudit seigneur en la mectant en point marche fait avecques Reymond Cheyne a trois florins pour ce fl. III

Fol. 46
Item plus lesdits jour et an [18 février 1458] met cy en despence a cause de deux hommes lesquelz ont tire de pierre du fondement des murailles estans par le passe es vieilles murailles des sueilles[2] et aussi dautres murailles dehors ledit lieu de Gardane converties a la maison des gallines a raison de deux gros et quatre patas le jour par homme et par deux jours que vaulent a ladite raison cinq gros pour ce gr. V

Fol 49
Item plus ledit an et le XXVIIIe jour dudit mois de fevrier [1458] met cy en despence a cause de deux hommes a cause d’avoir abatu les murailles des sueilles et d’autres hors ledit lieu de Gardane et trouver les pierres dans dedans la terre et les mectre en lieu que lesdites charretes les puissent charger et ce par cinq jours a raison deux florins et six gros pour ce fl. II gr. VI

Thèmes évoqués :
– Pierre
– Tri
– Stockage
– Coût de la récupération
– Origine des matériaux de récupération
– Autoconsommation
– Processus de récupération
– Porte
– Bâtiment agricole
– Transport

[1] Un patac valait deux deniers.
[2] Sueille : fosse à fumier.