Le marché du bois de seconde main à Paris (1433)

Paris, 1433

Les délibérations du chapitre de Notre-Dame de Paris évoque, au cours du mois d’octobre 1433, la mise en vente des matériaux d’une maison appartenant au dit chapitre. Une partie de l’information nous manque mais nous pouvons restituer les grandes phases de la vente de ces matériaux. Dans un premier temps, le 16 octobre, deux chanoines sont envoyés sur place pour « visiter » la maison, (faire) rassembler les pièces de bois et les tuiles de la maison et les (faire) mettre à part. Il n’est pas alors envisagé de faire réparer la maison mais d’en récupérer ce qui peut l’être et de ne pas laisser perdre ce qui peut avoir de la valeur en le triant et en le stockant dans un endroit sûr. On imagine que c’est lors de cette visite, sans doute effectuée avec des artisans (les charpentiers jurés de l’église ?), qu’une première évaluation des matériaux a été effectuée. Une semaine plus tard, le Chancelier et Pierre d’Orgemont font leur rapport devant le chapitre qui prend la décision de vendre le bois récupéré pour affecter la somme qui en sera tirée au service des enfants de chœur de la cathédrale. Les chanoines fixent alors un prix minimum de 13 francs mais envisagent de vendre le bois éventuellement plus cher. C’est ce qu’ils firent car deux jours plus tard les deux commissaires annoncent avoir vendu le bois en question pour 14 francs.

Les chanoines de Notre-Dame de Paris font montre dans ces délibérations d’une conscience de la valeur qu’un bâtiment, même ruineux, pouvait conserver du fait de ses matériaux. Nous y constatons une relative familiarité avec les pratiques de récupération, organisées par le chapitre. Les fluctuations de prix observées témoignent pour leur part de l’existence d’un marché sur lequel les tarifs semblent se négocier en fonction de critères qui, dans ce cas, nous échappent. (Philippe Bernardi)

Archives nationales, LL 114, p. 68-69

[16 octobre 1433, p. 68]

Cancellarius et Ordeimontis deputantur ad visitandum domum existentem coram domo archidiaconis Therassie et ad recolligendum ligna et tegulam et ea ponenda in securitate.

[Le 24 octobre 1433, p. 69]

Audita relacione dominorum cancellarii et Ordeimontis commissorum ad visitandum quandam domum ruinosam existentem coram domo archidiaconis Therassie, ordinatum est quod nemus antiquum ibidem vendatur ad utilitatem puerorum chori pro XIII francis si non possit haberi maiorem summam.

[Le 26 octobre 1433, p. 69]

Venditur nemus proveniens de quadam domo ruinosa ante domum archidiaconis Therassie per dominos nostros cancelarium et Ordeimontis ad hoc commissos et de qua supra pro XIIII francis ad utilitatem puerorum chori.

 

Proposition de traduction :

[16 octobre 1433, p. 68]

Le chancelier et [Pierre] d’Orgemont [chanoine de Notre-Dame] ont été affectés à la visite de la maison qui existe devant la maison de l’archidiacre de Thiérache et à recueillir le bois et la tuile et les déposer en sécurité.

[Le 24 octobre 1433, p. 69]

Entendu le rapport des seigneurs Chancelier et d’Orgemont, commis à la visite d’une certaine maison en ruine existant devant la maison de l’archidiacre de Thiérache, il est ordonné que le vieux bois soit vendu au même endroit, au profit des enfants de chœur, pour 13 francs si une somme plus importante ne peut [en] être obtenue.

[Le 26 octobre 1433, p. 69]

Le bois provenant d’une certaine maison ruineuse devant la maison de l’archidiacre de Thiérache est vendu par nos seigneurs le Chancelier et d’Orgemont, commis à cela et en raison de ce qui précède, pour 14 francs au profit des enfants de chœur.

Thèmes évoqués :
– Maison
– Bois
– Tuile
– Tri
– Stockage
– Marché des matériaux de seconde main

Extraits des comptes du châtelain de Gardanne Didier du Han (1478)

Gardanne, 1478

Compte du châtelain de Gardanne Didier du Han. Extraits des recettes dans lequel il note avoir vendu des plâtras et des tuiles vieilles. (Philippe Bernardi)

Archives départementales des Bouches-du-Rhône, B 1665.

Texte
Fol. 168
Item plus, yeu susdit pause avoir receu de maistre Jehan Alezart sartre de Gardane et pour de vieulx gipasses[1] que lui ay vendus present maistre Pierre Le Roux aultrement Coussi et par marchie fait entre lui et moy c’est assavoir trois gros ———-fl. gr. III d.

Item plus, yeu susdit pause avoir receu de Pierre Moute de Gardane et pour ung cent de tieules vieilhes que lui ay vendus c’est assavoir six gros. Pour ce —— fl. gr. VI d.

Thèmes évoqués :
– Tuiles
– Plâtras
– Prix des matériaux récupérés
– Commerce des matériaux récupérés
– Bâtiment agricole

[1] Plâtras.

Extrait des recettes du péage établi par les syndics de la ville de Pernes-les-Fontaines (1376)

Pernes-les-Fontaines, le 3 août 1376

Extrait des recettes du péage établi par les syndics de la ville de Pernes-les-Fontaines sur les matériaux. On y constate, entre autre, le transport de tuiles brisées effectué par une femme. (Philippe Bernardi)

Archives municipales de Pernes-les-Fontaines, CC 20.

Texte
Die tertia augusti receperunt dicti sindici a Gaufrida Odolesse de tegulis fractis XVII solidos

Traduction
Le troisième jour d’août, Les dits syndics [de la ville] ont reçu, de Gaufride Odolesse, au sujet de tuiles brisées, 17 sous.

Thèmes abordés
– Tuiles
– Taxes sur les matériaux récupérés
– Commerce des matériaux récupérés

Contrat de réfection et d’agrandissement d’une rue de Gérone (28 mai 1495)

Gérone, le 28 mai 1495

Extrait du contrat de réfection et d’agrandissement de la rue Ciutadans prévoyant que tous les matériaux récupérés seront déposés devant les maisons et appartiendront à la ville. (Sandrine Victor)

AHMG, Manuals d’Acords, n°95, 1495

Texte
E mes baxara tot lo apartret qui sobrara de la dita obra ço es teules, loses, bigues, regolls, listons e altres coses en lo carrer devant les cases de on exira dit apartret, restant lo dit apartret a la Ciutat.

Traduction
(à faire)

Mots-clés :
Tuiles
Pierre
Bois
Propriété

Contrat de démolition d’un quartier de la ville d’Avignon en vue de l’agrandissement du Palais des Papes (22 mars 1345).

Avignon, le 22 mars 1345

Contrat passé entre la cour pontificale et des terrassiers [leurs qualités et leurs noms ont été perdus avec le début de l’acte] qui s’engagent à démolir les maisons occupant l’espace sur lequel une extension du palais pontifical [ce que l’on désigne comme le Palais Neuf] doit être bâtie. Dans ce texte, il est demandé aux terrassiers-démolisseurs de trier les matériaux récupérés, de laisser sur place ceux qui seront vendus et de transporter et remiser les autres en d’autres lieux. (Philippe Bernardi)

Archives secrètes Vaticanes, Collectoriae 497, fol 1. Publication dans Robert André-Michel, « Le Palais des Papes d’Avignon. Documents inédits », Annales d’Avignon et du Comtat Venaissin, 1917, p. 3-124 (p. 97-98) sous la cote erronée Obligationes 497.

Texte
[…] que fuit olim Bertrandi de Podiocavo, de Avinione, sitam prope palacium dicti domini pape ; necnon et omnes alias domos, muros et parietes qui sunt inter ipsam domum que fuit olim dicti Bertrandi et domum habitationis [blanc] Rocamaure, capitanei servientum[1] marescalli curie romane, et de ipsa domo habitationis dicti capitanei unam cannam[2] cum dimidia ; et ab ipsa domo ejusdem capitanei recta linea omnes domos, parietes, muros qui sunt ab eadem domo usque ad carreriam Pairolarie Avinionis, comprehendendo hospicium Helioti de Bufenos, servientis armorum dicti domini pape, tantum quantum de ipso hospicio ipsius Helioti erit diruendum juxta cognicionem magistri Johannis de Luperia, servientis armorum dicti domini pape ac lapiscide.

Item, promiserunt, ut supra, cavare plateas in quibus sunt modo domus et muri predicti dirruendi, necnon et fiundamenta murorum ibidem faciendorum, usque quo inveniant rocam firmam et quantum fuerit necesse juxta cognicionem dicti magistri Johannis de Luperia ; et portare terram et bresilhum et alia inutilia extra dictas plateas alibi in tali loco ubi nulli inferatur dampnum nec possit seu debeat conqueri.
Item promiserunt ponere lapides qui exibunt de dictis bastimentis diruendis ibidem, in dictis plateis, bene et decenter.
Item, tegulas, lausas et fustam que exierent de dictis bastimentis diruendis, ponent ad partem, in dictis plateis, et eo casu quo dicti teguli et lause ac fusta predicti non possent ibidem vendi, promiserunt ipsos tegulos, lausas et fustam portare in orto sive jardino domini nostri pape de Trolhacio.
Item, promiserunt claves et alia ferramenta antiqua que exibunt de dictis bastimentis diruendis, recolligere et realiter ac bene et legaliter assignare dicto magistro Johanni de Luperia, recipienti nomine camere domini pape. Et premissa omnia et singula promiserunt facere bene et legaliter, et ad sancta Dei evangelia, per ipsos et ipsorum quorumlibet corporaliter tacto libro juraverunt ut citius poterit, talem quod, ob defectum dirucionis et cavacionis predictorum bastimentorum palacii nullam patiatur retardacionem et nullum paciatur dampnum ; et statim, cum multis operariis, debent apponere manum ; et premissa promiserunt facere precio quadringentorum florenorum auri ; et propter hoc obligaverunt, ipsi et eorum quilibet, summiserunt jurisdictioni curie camere domini nostri pape et auditoris vicecamerarii, locumtenentis et commissarii eorumdem, ac curie marescalli, omnes et quilibet eorum volentes compelli ad premissa tenendum et [ad] faciendum, per dictas curias et earum quamlibet , captionem et vendicionem bonorum suorum predictorum et qualibet aliam cohertionem ecclesiasticam vel secularem, renunciantes ipsi et eorum quilibet omni exceptioni utriusque juris canonici et civilis ; de quibus dictus dominus thesaurarius quo supra nomine petiit fieri per me Johannem Palaysini, notarium, publicum instrumentum.
Acta sunt hec Avinione, in camera thesaurarii dicti domini pape presentibus venerabilibus viris dominis Michaele Ricomanni, camere predicte clerico, et Poncio Saturnini, canonici Sancti Afrodisii Bituricensis, testibus ad premissa, anno domini M CCC XLV, indictione XIII, die XXII mensis marcii.
Et ego J. Palaysini

Traduction
(à faire)

Thèmes abordés :
Bois
Commerce
Coût des opérations
Démontage
Ferrures
Justification
Maison
Palais
Pierre
Propriété
Stockage
Transport
Tri
Tuile

[1] André-Michel donne servicii tum.
[2] André-Michel donne cameram.